DIY

 

QU’EST-CE QUE LE DO IT YOURSELF (OU DIY) ?

Le DIY provient de l’anglais do it yourself, en français faites-le vous-même.

Il peut s’appliquer à bien des activités différentes (musique, cuisine, bijou, couture, informatique…), et assez naturellement, il s’applique au domaine des e-liquides

C’est un mode de consommation plus créatif car il permet de doser ses arômes à souhait, et il est principalement destiné aux personnes ayant déjà quelques connaissances dans la composition des arômes, désireuses de réaliser facilement ces propres recettes, à moindre coût.

 

LES COMPOSANTES D’UN DIY

Il y a plusieurs éléments indispensables, que vous retrouverez par le sous-menu :

– une base

des boosters de nicotine

– des arômes

des additifs

– les accessoires

Pourquoi faire du D.I.Y ?

Tout d’abord le prix.
Préparer soi-même ses e-liquides revient bien moins cher que d’acheter un e-liquide déjà tout prêt. Il permet de réaliser de belles économies.

Et surtout, le plaisir.
Le plaisir de la créativité, le plaisir de composer vos propres recettes ! Avec le DIY, vous pouvez tester à l’infini les parfums possibles.

Les BASES 

La base est la partie principale de votre e-liquide, C’est environ 80% de votre composition. Une base est composée de 3 produits : le propylène glycol (PG), la glycérine végétale (VG), et en option la nicotine.

En mélangeant une base (nicotiné ou non) avec des arômes, on créer un liquide avec le dosage que l’on souhaite. En choisissant précisément les proportions de chaque élément on peut modifier le taux de PG ou de VG, choisir un taux de nicotine compris entre 0 et 18 mg/ml, et jouer sur la concentration en arôme. Cela peut être particulièrement intéressant pour les vapoteurs qui trouvent qu’un e-liquide prêt à l’emploi a un arôme trop puissant ou à l’inverse pas assez prononcé. C’est aussi utile pour tous ceux qui ont envie de combiner plusieurs arômes et créer sa propre recette.

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre arôme de e-liquide et commencer.

 

La Nicotine

Elle est bien connue pour son côté addictif. Mais dans les e-liquides, la nicotine est aussi responsable du hit : la sensation de grattement dans la gorge, connue de tous les fumeurs. Plus le taux de nicotine sera élevé, plus le hit sera important.
Il est aussi possible de ne pas mettre de nicotine: auquel cas vous n’aurez pas cette sensation de grattement, pour une sensation plus ou moins semblable à celle du narguilé (sans les effets nocifs liés à la combustion).

En composant soi même ses e-liquides, il est possible de juguler le taux de nicotine; afin d’arriver à un dosage optimal entre 18mg/ml et 0mg/ml, en fonction de sa dépendance. Le but étant de réduire petit à petit son taux de nicotine, jusqu’à 0.

Le PG ET le VG

Ils sont utilisés comme diluants, et servent à l’appréciation des arômes ou à la création de vapeur dans votre cigarette électronique. Ils n’ont pas de saveur particulière, mais c’est la base de votre e-liquide.

Le Propylène Glycol (PG) favorisera la saveur de votre liquide et renforcera l’effet nicotine (le hit)  Sur certains atomiseurs, une trop forte concentration de PG peut générer des fuites.

Attention La consommation d’un e-liquide avec une base à haute dose de PG déshydrate. Si vous le consommez sans VG (ou avec très peu de VG), il vous faudra donc boire en parallèle, pour ne pas avoir avec une sensation d’assèchement.

La Glycérine Végétale (VG), sert à la création de vapeur. Elle adoucit le hit, tout comme les arômes. Une forte dose de VG donne un côté plus visqueux ou doux, au liquide vapoté. En revanche, trop de VG dans vos compositions vous ferait encrasser plus rapidement les atomiseurs, qu’il faudrait donc plus régulièrement changer.

 

QUEL DOSAGE ?

Les compositions classique tournent autour de 50/50. Certains préféreront un dosage 80% PG / 20% VG ou 30% PG/ 70% VG. Tout est question de goût et d’appréciation, c’est a vous de trouver la composition idéale.

LES ARÔMES

c’est ce qui donnera le gout de vos recettes. Tout l’intérêt des arômes dans un DIY réside dans vos envies.

Entre les arômes au goût de tabac, menthe, fruité  ou gourmand, le choix est vaste et nous ne pouvons vous conseiller un seul en particulier, si ce n’est de vous laisser aller à la découverte de nouvelles saveurs, pour de nouvelles sensations gustatives.
Le dosage moyen d’un arôme varie en fonction des marques, mais oscille entre 8 et 15% de votre quantité finale.

ATTENTION !!! NE JAMAIS VAPOTER DES ARÔMES PURS, SANS BASE. 

Les arômes sont à utiliser en complément d’une base contenant du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG).

 LES ADDITIFS

Afin d’optimiser les goûts de chacun, il est possible d’ajouter des additif a vos recettes. vous aurez donc la possibilité d’ajouté une note de fraîcheur, augmenté la sensation de hit, apporter une touche sucrée, et la liste est longue ….

ATTENTION, Les additifs sont puissants : quelques gouttes suffisent.

LES ACCESSOIRES

Les accessoires sont indispensable a la réalisation de la recette de vos rêves.

Pour composer vous-même vos e-liquides, il faudra vous munir :

  • Un, ou plusieurs, flacons
  • une pipette ou seringue de dosage
  • des gants de protection

ATTENTION

De mauvais dosages, de mauvaises préparations, des conditions de sécurité sanitaire insuffisantes, peuvent entraîner des dommages irréversibles. Le respect des précautions d’usage est par conséquent impératif.

Si vous avez le moindre doute, ne faites pas vos préparations vous-même et privilégiez les e-liquides « tout-fait ».
La nicotine est un produit dangereux, notamment pour les enfants, les animaux, ou plus généralement les non-fumeurs, s’ils en absorbaient accidentellement.

De 0,1 à 6mg/ml de nicotine, le dosage est considéré comme NOCIF par contact avec la peau.
Supérieur à 6mg/ml de nicotine, le dosage est considéré comme TOXIQUE par contact avec la peau.