Choisir mes saveurs

Qu’est-ce qu’un E-liquide ?

 

 

 

 

 

Le e-liquide est un mélange aromatisé, nicotiné (ou non), composé de propylène glycol, de glycérine végétal,  d’arômes alimentaires, et si on le souhaite de nicotine.

C’est ce liquide chauffé qui produira la vapeur.

Vapoter des liquides qui vous plaisent et qui vous correspondent est indispensable pour faciliter votre passage de la cigarette traditionnelle à la cigarette électronique. Par conséquent, le choix de vos liquides est un élément tout aussi important que le choix de votre modèle de cigarette électronique.

Suivant le matériel utilisé et le rendu souhaité, 3 critères sont à prendre en considération afin de savoir quel e-liquide choisir :

  • L’arôme
  • Le dosage en nicotine
  • La composition PG/VG (proportion propylène glycol/glycérine végétale)

 

Les arômes et le dosage en nicotine

Des milliers de saveurs différentes existent. A vous de trouver le liquide qui vous apportera de la satisfaction.

La clé du succès de l’arrêt du tabac avec le vaporisateur tient dans ces deux composants. Il est très important de pouvoir tester des e-liquides avant de les acheter, car la saveur choisie doit plaire, au risque de se lasser très vite, et parfois d’abandonner. On peut aussi conseiller d’en trouver au moins deux qui plaisent, car cela permet d’alterner au cours de la journée ou jours après jours, pour garder un plaisir intact. Le plaisir est l’élément crucial de la vape en vue d’arrêter de fumer.

Ce plaisir doit devenir supérieur à celui procuré par la cigarette (oui, oui c’est possible !).

Le second composant, d’une importance peut-être encore plus cruciale pour obtenir un arrêt du tabac dans le confort, c’est bien sûr la nicotine. N’ayez pas peur de la nicotine, le danger du tabagisme est dû à l’inhalation de la fumée, pas à la nicotine (ses effets sont similaires à ceux de la caféine). Un végétal brulé, quel qu’il soit, produit des goudrons, cause de cancers (environ 70 substances cancérigènes), du monoxyde de carbone (dû à une combustion incomplète), toxique pour le système cardiovasculaire, et des particules fines solides à l’origine de problèmes respiratoires.

Certes, il n’y a pas que la nicotine qui rende dépendant du tabac, mais elle y participe grandement, et vouloir arrêter de fumer avec un liquide sans nicotine conduit presque inévitablement vers un retour au tabac.

 

Le dosage en nicotine

Les e-liquides peuvent contenir de la nicotine. Elle est utile au fumeur qui cherche à se sevrer.

Il est important de choisir un liquide avec la plus forte dose de nicotine que l’on peut supporter. Les dosages proposés (en général de 3 à 18 mg/ml) ne sont qu’un indice, tout comme le nombre de cigarettes fumées.

Il peut arriver qu’un petit fumeur de 5-6 cigarettes par jour ait besoin d’un fort dosage en nicotine dans son liquide. Car en fait, quand il fume, il ne fait pas semblant de tirer sur sa cigarette, laquelle peut lui procurer entre 1 et 3 mg de nicotine, quels que soient les taux marqués sur son paquet de cigarettes.

En effet, ces taux ne veulent rien dire, car ils sont obtenus avec une machine à fumer, mais le fumeur sait adapter sa façon de fumer pour tirer exactement ce qu’il recherche, et ce, bouffée par bouffée.

Il faut aussi savoir qu’à partir d’un paquet de cigarettes par jour, même un liquide dosé à 18 mg/ml peut ne pas être suffisant, il est toujours possible de mettre un patch de nicotine (au plus fort dosage) en plus. Il n’y a aucun risque de surdosage, c’est la vape qui apportera le complément nécessaire, si on a besoin de plus on vapera plus, si on a besoin de moins on vapera moins. Le fumeur sait très exactement doser sa nicotine.

 

Un dernier point important sur les liquides : Le PG/VG

Les proportions de glycérine végétale(VG) et propylène glycol (PG). Certaines personnes sont sensibles au PG et nécessiteront un liquide plus fortement dosé en VG, car celle-ci adoucie l’irritation causée par le PG. Une proportion de PG/VG de 70/30 est un bon point de départ, pour les personnes sensibles au PG, une proportion de 60/40 ou 50/50 peut régler le problème.

Attention cependant, la VG fait plus de vapeur, mais transporte moins bien les arômes. Baisser son taux de PG conduit donc à perdre un peu du plaisir des saveurs.

Mais il ne faut pas confondre sensibilité au PG avec le fait de tousser lorsque l’on commence à vaper. Cela arrive à tout fumeur, mais ce n’est pas la vapeur qui est en cause, mais la fumée de tabac.

Celle-ci est très irritante pour les voies pulmonaires, mais la fumée de tabac contient des substances anesthésiantes, comme le menthol (il y en a dans toutes les cigarettes, même celles qui ne sont pas dites mentholées), qui inhibent l’envie de tousser (cela permet aux jeunes fumeurs de commencer plus facilement !).

Comme il n’y a rien de tout cela dans la vapeur, les effets irritants de la nicotine font tousser (c’est souvent pour cette raison qu’un fumeur choisira un liquide à la menthe).

Mais cela disparaît très vite, souvent cinq à dix minutes suffisent. Par contre à chaque nouvelle cigarette, cela recommencera. C’est pour ça qu’il faut envisager d’arrêter toute consommation de tabac le plus vite possible, au risque de rendre la vape désagréable et d’abandonner.

De plus, chaque cigarette rappellera à votre cerveau qu’elle est beaucoup plus efficace pour lui délivrer la nicotine que ne l’est le vaporisateur personnel. En effet, la nicotine que vous obtenez avec une cigarette en 5 minutes, il vous faudra 30 à 45 minutes pour l’obtenir avec la vape.

Enfin, ne culpabilisez pas si vous avez l’impression d’avoir toujours votre vaporisateur personnel dans la main ou à la bouche. C’est la conséquence de cette moindre efficacité à délivrer la nicotine qui vous obligera a prendre des bouffées de vapeur plus régulièrement que vous ne le faites avec une cigarette.

En plus une cigarette ça coûte cher, alors on la fume jusqu’au bout. La vape ça permet de prendre sa dose de nicotine plus régulièrement, une bouffée par-ci, une ou deux bouffées par-là.

 

 

Cinq familles d’arômes pour e-liquide se dessinent :

Nous vous conseillons d’avoir au moins deux goûts différents de e-liquide afin de ne pas être dans la lassitude ou la fatigue des papilles. Ce qui pourrait conduire à une reprise de la cigarette.

N’hésitez pas a venir découvrir nos différentes saveurs en boutique.